Voici 9 raisons de préférer vos commerçants locaux et indépendants !

décembre 1, 2015  |  Basse-cour
Voici 9 raisons de préférer vos commerçants locaux et indépendants !
1. Chaque commerce indépendant est différent.
Vous n’en avez pas marre que le centre de Poitiers ressemble de plus en plus à celui de Bordeaux ou Toulouse ? Que Londres, Paris et New York vous proposent les mêmes commerces ? Avec les commerces indépendants comme Quand Les Poules ou Poils de Carotte, c’est la garantie d’être à chaque fois surpris, émerveillé, de vous sentir bien accueilli.
2. Vous contribuez aux impôts
Une grande entreprise en France paye en moyenne 10% d’impôts. Les PME c’est 20% et les TPE qui regroupent les artisans, les commerçants indépendants ? 30% ! On ne vous parle même pas des grosses entreprises qui rapatrient tout au Luxembourg.
Alors lorsque vous hésitez entre Amazon, Starbucks et un commerçant indépendant, pensez à vous. Vous payerez peut-être moins d’impôts l’année prochaine.
3. Vous luttez contre le chômage
Eh oui, les TPE sont les premières à embaucher. Là ou les chaînes font régulièrement du dégraissage, les TPE cherchent toujours à embaucher. Ce n’est pas toujours parfait mais les embauches sont réelles. Et pas uniquement à Paris ou à Lyon mais partout. Par exemple, chez Quand Les Poules, cela fait 3 semaines que nous cherchons désespérément notre perle rare pour un CDI de 24 ou 35h/semaine (renseignements en mp).
4. Nous vous conseillons mieux.
Cela nous arrive souvent de rappeler à un client qu’il ou elle a offert tel cadeau, acheté tel bijou pour sa chérie, testé tel café. Cela surprend souvent les client(e)s mais c’est aussi quelque chose qu’une chaîne ne vous offrira jamais. Même si votre carte de fidélité est à jour et que vous recevez un email pour vous le rappeler, cela ne remplace pas le conseil personnalisé.
5. Nous vous connaissons
Franchement, est-ce qu’on peut comparer l’accueil dans un petit commerce et dans un Nature et Découvertes ? Bien sûr, certains commerçants sont peu aimables, on connait même certains grincheux mais globalement, la relation que nous avons n’a rien à voir avec un contrat mécanisé.
Que vous veniez une fois par semaine, par trimestre ou par an, nous vous réservons toujours le même sourire sincère, nous vous écoutons, nous regardons grandir vos enfants. En ces temps déshumanisés, cela nous parait important.
6. Nous sélectionnons le meilleur pour vous
Alors oui, il y a tout sur Internet et parfois moins cher – mais pas toujours. Mais tout, c’est beaucoup et parfois trop. Un commerçant indépendant ne vous propose peut-être pas tout mais il vous prête sa connaissance. il ou elle a écumé les salons, harcelé les fournisseurs, testé, goûté, choisi, essayé. Jamais nous ne mettrons dans nos rayons un jouet qui ne satisfait pas nos critères ultra-exigents, jamais il ne vous manquera une vis ou une ampoule en déballant votre paquet parce que nous avons vérifié auparavant que tout était bien là.
7. Vous faites vos courses au grand air
C’est bien les grandes surfaces mais à un moment, ce manque de soleil, ça étouffe un peu non ? Alors entre déambuler du Mcdo à la Fnac et du Starbucks au Footlocker et se balader dans une belle ville, il n’y a pas photo. D’accord il pleut parfois, mais vous savez bien que nous vendons aussi des parapluies ;)
8. Des paquets cadeaux soignés et gracieusement offerts
Dans les grands magasins, les franchises, on vous tend, parfois négligemment un rouleau de papier ou un sachet cadeau et débrouillez-vous. Les commerçant indépendants font généralement les paquets pour vous. Et les font bien le plus souvent. Et gratuitement.
Vous le savez, chez nous, chaque boite à bijou nous demande 9 pliages origami. Chaque papier cadeau demande 2 feuilles de soie différentes, 3 tampons différents et une certaine dextérité pour emballer le tout proprement. Nous y passons de nombreuses heures, avec amour. Et si parfois il y a une pochette (parce que oui certaines choses sont in-emballables proprement) elle est toujours soignée et rehaussée de détails qui font la différence.
9. Nous sommes beaucoup plus érotiques qu’un écran et nous ne sommes pas une zone à risque.
En ces temps de stress post-attentistes, vous auriez bien tort de vous priver d’une belle virée de shopping pour les fêtes de fin d’année.
Un écran d’ordinateur c’est moche, c’est banal et c’est frustrant. Un ordinateur ne vous fera pas découvrir de nouvel artiste à ajouter à votre playlist. Un ordinateur ne remarquera pas que vous avez bien meilleure mine que la dernière fois. Un ordinateur se fiche de vos soucis de répartition de budget.
Une grande surface sera toujours plus dangereuse qu’un petit commerce. Une grande surface vous fera fouiller de la tête aux pieds. Une grande surface ne pourra pas vous proposer de l’aide pour votre casse-tête annuel de cadeau à « Ma-mamie-a-tout-n’aime rien-râle tout le temps-ne veut rien ».
QLP

Leave a Reply